01 46 33 84 74

Sophiedavant Agaowner

Sophie DAVANT

 

Lorsque l'animatrice de télévision Sophie Davant a décidé de rénover une maison sur la côte normande, elle souhaitait créer un havre de paix pour pouvoir échapper à l'effervescence parisienne et profiter de la beauté de la côte.

La rénovation a duré une année et Sophie s'y rend les weekends et pendant les vacances. Au départ, la propriété se composait d'une petite maison et d'un atelier autour de la cour. Sa personnalité est omniprésente dans tous les recoins et c'est réellement un lieu où il fait bon vivre. La propriété se caractérise par une certaine simplicité qui allie un style traditionnel et contemporain et constitue un havre idéal près de la plage.

« Pour moi, le plus important était la proximité à la mer et je suis tombée amoureuse de la cour », avoue-t-elle. « Quand j'ai réalisé qu'il était possible de relier la maison et l'atelier avec une cour au centre, à l'image d'un riad marocain, j'ai tout de suite su que je voulais vivre là.

Le mieux c'est que de la rue, on ne s'aperçoit de rien. J'ai choisi cet endroit car je m'y sens en sécurité et je voulais pouvoir venir ici toute seule sans me sentir en danger. Étant donné que je suis célèbre en France, ma vie privée est chère à mes yeux. »

Sophie anime les émissions quotidiennes C’est au programme et Toute une histoire et a publié plusieurs livres, notamment deux livres de cuisine avec plusieurs chefs cuisiniers.

« La première émission est une matinale diffusée à 10 h », explique-t-elle. « Elle dure une heure et est destinée à un public féminin. L'autre est une émission d'une heure et demie diffusée toutes les après-midi. Des personnes ordinaires viennent sur le plateau pour partager leurs problèmes. Ils discutent de tous les aspects de la vie tels que la grossesse, les relations amoureuses, les enfants, le travail, etc. Les invités font part de leur expérience et nous invitons également des psychiatres et autres experts qui sont là pour offrir leur aide. Je suis un peu l'Oprah Winfrey française, mais pas aussi célèbre ! »

Sophie a récemment connu un changement décisif dans sa vie. À l'aube de ses 45 ans, elle possédait tout ce dont elle souhaitait mais n'était pas pour autant comblée.

« J'avais tout pour être heureuse mais je ne me sentais pas bien dans ma peau. J'ai alors commencé à réfléchir et je me suis sentie un peu déprimée. J'en ai parlé à un ami psychiatre qui m'a tout simplement expliqué qu'il était normal d'en arriver à un point où l'on remet en doute son parcours. Ça arrive à mi-chemin de la vie, un peu comme une deuxième crise d'adolescence. La première partie de la vie consiste à se former en fonction du regard de la société. Durant le deuxième stade de notre développement, on se demande : comment est-ce que je me sens dans ma famille et au travail, qui suis-je vraiment ? »

Cette expérience a inspiré son livre à succès, Ce que j’ai appris de moi, Journal d’une Quinqua.

« Je me suis inspirée de mon propre parcours pour formuler ces questions et venir en aide aux autres. »

Sophie a beaucoup bénéficié de cette révélation existentielle et il se dégage d'elle un parfum de tranquillité et de glamour à la française tant envié par un grand nombre de femmes du monde entier.

Ce livre lui a beaucoup appris sur elle-même, notamment le besoin de cultiver son propre espace. Il était important pour elle d'échapper au rythme effréné de la capitale et sa nouvelle maison est devenue l'endroit où elle peut passer des moments de tranquillité avec ses proches, loin du tumulte de la ville. Lorsqu'elle y vient se ressourcer, elle vie en toute simplicité et privilégie les promenades le long de la plage, la bonne nourriture et les moments passés avec ses proches.

« Je voulais que la cuisine soit au cœur de la maison car c'est elle qui relie les deux parties du bâtiment. Quand je cuisine, je suis toujours à proximité de mes invités des deux côtés de la cuisine. Je passe beaucoup de temps dans la cuisine. La cuisine est conçue pour pouvoir cuisiner et pour permettre aux invités de s'asseoir autour du bar. »

Au centre règne une cuisinière AGA Dual Control à 5 fours de couleur Aqua. Sophie a opté pour une cuisinière AGA pour plusieurs raisons.

« Tout d'abord la couleur », avoue-t-elle.  « Ensuite le côté rétro et le fait que c'est un objet esthétique. Je voulais ajouter un style anglais car la Normandie partage pas mal de choses avec l'Angleterre. Il fait souvent froid et humide et cette touche chaleureuse et pleine de vitalité a bien sa place ici.

Quand je rentre de la plage, c'est toujours un plaisir de se retrouver près de ma cuisinière AGA. Elle a beaucoup de succès auprès de mes amis et elle leur donne le sentiment d'être chez eux.

J'ai changé ma manière de cuisiner et j'utilise le four pour préparer de l'agneau en cuisson lente, des rôtis de poulet et de l'osso bucco. L’AGA est parfaite pour préparer des plats pour un grand nombre d'invités. Elle permet de réunir plusieurs amis autour d'une table sans devoir passer trop de temps dans la cuisine ; la cuisinière AGA s'occupe de la nourriture et vous pouvez vous concentrer à faire autre chose.

Tous mes voisins viennent chez moi avec leur nourriture pour essayer ma cuisinière AGA. Ils sont tous très curieux. Je suis encore novice car je ne suis là que le weekend et je ne veux pas passer tout mon temps dans la cuisine, mais en été je vais passer plus de temps à cuisiner, c'est certain. »

La nourriture occupe une place importante dans la vie de Sophie. Quelques uns de ses amis sont propriétaires de plusieurs restaurants parisiens.

« Quand ils sont là, ils ont toujours un œil sur ce que je fais », s'amuse-t-elle. « Lorsque le temps nous manque, on apporte des plats préparés et l’AGA est idéale pour les réchauffer. J'ai l'impression que les plats sont encore meilleurs quand ils sont réchauffés dans un four en fonte. Le jus et la sauce ont le temps de cuire et ça relève la saveur. »

L'équilibre est un aspect crucial de sa vie. Elle sait ce qu'elle aime faire mais aussi ce dont elle a besoin.

« J'adore faire de la télé, c'est vraiment ma passion », déclare-t-elle.  « Mais j'aime aussi beaucoup écrire. J'écris tous les matins quand je suis en vacance. Sinon, je ne trouverais pas le temps d'écrire. J'ai la chance de ne pas avoir à écrire tous les jours comme le ferait un écrivain à plein temps. Ce que j'aime par-dessus tout c'est me promener sur la plage entre Villerville et Trouville. Je peux marcher pendant trois heures sans croiser une seule personne. J'y suis allée hier, le temps était ensoleillé  et c'était superbe. »

 

Par Laura James

AGA et les réseaux sociaux

Inscription à la newsletter | Abonnez vous afin de recevoir les dernières informations et offres d'AGA

©2018 AGA est une marque du groupe Aga Rangemaster Limited.
Enregistrée en Angleterre & Pays de Galles sous le Numéro suivant 3872754.
Adresse du bureau enregistré: Meadow Lane, Long Eaton, Nottingham, Nottinghamshire NG10 2GD, Grande Bretagne